AUTONOMIE LITTÉRAIRE ET RUPTURE SYMBOLIQUE: LE QUÉBEC ET LA FRANCE, 1940-1950.

Elisabeth Nardout-Lafarge

Résumé


Comme l'ont montré de récentes études les années 1930-1950 constituent une période de changement de la société québécoise. Au processus de l'industrialisation et de l'urbanisation du pays vient s'ajouter celui de la modernisation et de l'autonomisation du champ intellectuel et artistique. La
Deuxième guerre mondiale accélère cette évolution amorcée depuis longtemps. Dans le champ spécifique de la littérature, la guerre permet à la fois la mise en place de circonstances institutionnelles exceptionnelles et l'instauration d'un nouveau réseau de relations culturelles avec la France. (...)


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.