Jacques Ferron épistolier

John Grube

Résumé


Un jour j'ai suggéré à Jacques Ferron qu'un recueil de lettres qu'il m'avait écrites,  insi que de celles qu'il avait écrites à Ray Ellenwood et à d'autres personnes,  ntéresserait énormément ses lecteurs. Après tout, je savais qu'il avait mis dans ces  ettres tout ce qu'il y avait de plus intime, de plus extravagant, de plus spéculatif. Il  efusa carrément, en m'écrivant ceci (G 194):[...]


Texte intégral :

PDF

Références


John Grube, Une amitié bien particulière, lettres de Jacques Ferron à

John Grube, Montréal, Boréal, 1990, p. 194. Les autres citations de ce

livre sont indiquées dans le texte par «G» et par le numéro de la page.

Les citations du livre de Julien Bigras, Le Désarroi, correspondance,

Montréal, vlb Editeur, 1988 sont indiquées dans le texte par «F» et par

le numéro de la page.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.