«La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf» ou le petit et le grand infini selon La Fontaine

Antoine Soare

Résumé


Certaines fables de La Fontaine sont régies plus ou moins exclusivement par un thème stylistique qui les sature de ses variations. Les comprendre revient à le
repérer et à le suivre à la trace, dans toutes les surprises de sa logique. C'est le cas de «La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf», où ce thème est celui de l' englobement comme expression de la supériorité d'un ordre de grandeur sur un autre, ou celui du gonflement, si 1' on adopte le point de vue de 1' ordre inférieur.[...]


Texte intégral :

PDF

Références


Textes

BASTIN, Julia, éd., Recueil général des Isopets, 3 vol., Paris,

Champion, 1929.

BOILEAU-DESPREAUX, Nicolas, Satires [1666], dans OEuvres,

éd. Georges Mongrédien, Paris, Garnier, 1961, p. 1-106.

BOUHOURS, Dominique R.P., Les Entretiens d'Ariste et d'Eugène,

éd. Ferdinand Brunot, Paris, Colin, 1962.

BOURSAULT, Edme, Les Fables d'Ésope. Comédie [1690], éd.

Terence Allot, Exeter, University of Exeter, 1988.

CORROZET, Gilles, Les Fables du tres-ancien Esope mises en rithme

françoise par Gilles Corrozet [1542], éd. Queux de Saint-Hilaire,

Paris, Librairie des bibliophiles, 1882.

DIDEROT, Denis, Correspondance, 16 vol., éd. Georges Roth,

Paris, Minuit, 1955-1970, vol. 2 et 4.

HAUDENT, Guillaume, Trois cent soixante et six apologues d'Ésope;

traduits en rithme françoise, 2 vol. [1547], éd. Charles Lormier,

Rouen, H. Boissei, 1877.

HORACE, Quintus Flaccus, Satires, Art poétique, dans OEuvres

complètes, 2 vol., éd. et trad. François Richard, Paris, Garnier,

LA BRUYÈRE, Jean de, Les Caractères [1688], éd. Louis Van Delft,

Paris, Imprimerie nationale Éditions, 1998.

LA FAYETTE, Marie-Madeleine, comtesse de, La Princesse de

Clèves [1678], dans Romans et Nouvelles, éd. Émile Magne,

Paris, Garnier, 1970.

LA FONTAINE, Jean de, OEuvres complètes, éd. Jean-Pierre

Collinet, Paris, Gallimard, 1991.

LA ROCHEFOUCAULD, François de, Réflexions diverses [1659-

? ] , dans Maximes suivies des Réflexions diverses, du Portrait de

La Rochefoucauld par lui-même et des Remarques de Christine de

Suède sur les Maximes, éd. Jacques Truchet, Paris, Garnier,

, p. 175-248.

LE NOBLE, Eustache, Contes et Fables, Lyon, Léonard Plaignard,

MOLIÈRE, Jean-Baptiste Poquelin, dit, OEuvres complètes, 2 vol.,

éd. Robert Jouanny, Paris, Garnier, 1962.

OGILBY,John, The Fables of .!Esop Papraphras'd in Verse [1668], éd.

Earl Miner, Los Angeles, University of California, 1965.

PASCAL, Blaise, Pensées, éd. Philippe Sellier, Paris, Bordas, 1991.

PERRAULT, Charles, Histoires ou contes du temps passé [1697],

dans Contes, éd. Marc Soriano, Paris, Flammarion, 1989.

PHÈDRE, Fables, éd. et trad. Alice Brenot, Paris, Belles Lettres,

QUINTILIEN, Institution oratoire, 7 vol., éd. et trad. Jean Cousin,

Paris, Belles Lettres, 1975-79.

RACINE, Jean, «Première Préface» à Bajazet [1672], dans

Théâtre complet, éd. Jacques Morel et Alain Viala, Paris,

Dunod, 1995.

ROUSSEAU, Jean:Jacques, Émile ou de l'Éducation [1762], éd.

François Richard et Pierre Richard, Paris, Bordas, 1992.

SAINT-AMANT, Marc-Antoine Girard, La Généreuse, dans OEuvres,

voL IV, éd. Jean Lagny, Paris, Didier, 1971, p. 1-59.

SAINT-ÉVREMOND, Charles de, Sir Politick Would-be [1662-65],

éd. Robert Finch et Eugène Joliat, Genève, Droz, 1978.

SCARRON, Paul, Le Virgile travesty [1651], éd. Jean Serroy, Paris,

Bordas, 1988.

-, Le Roman comique [1651], éd. Émile Magne, Paris, Garnier,

-, Suite des oeuvres burlesques, dans Poésies diverses, vol. I, éd.

Maurice Cauchie, Paris, Didier, 1947, p. 263-361.

SÉNÈQUE, Phèdre, Thyeste, dans Tragédies, 2 vol., éd. et trad. Léon

Herrmann, Paris, Belles Lettres, 1971.

SÉVIGNÉ, Marie de Rabutin-Chantal, marquise de, Correspondance,

vol., éd. Roger Duchêne, Paris, Gallimard, 1974.

TALLEMANT DES RÉAUX, Gédéon, Historiettes, 2 vol., éd.

Antoine Adam, Paris, Gallimard, 1960-1961.

YEUWAIN, Jean, Hippolyte [1591 ?] , éd. Gontran van Severen,

Mons, Léon Duquesne, 1933.

II. Ouvrages critiques et lexicographiques

ACRON et PORPHYRION, Acronis et Porphyrionis comentarii in Q.

Horativm Flaccvm, 2 vol., éd. Ferdinand Hauthal, Amsterdam,

P. Schippers N. V., 1966.

AUBERGER, Janick, éd., «Introduction», Dion Cassius -Histoire

romaine. Livres 57-59, Paris, Belles Lettres, 1995.

BATANY, Jean, «Une "source" médiévale qui coule dans

La Fontaine: L'Ésope de Julien Macho», Reinardus, 6, 1993,

p. 3-14.

CORNUUER, Benoît de, «La Fontaine n'est pas un poète classique

», Cahiers du Centre d'Études Métriques, 1, 1992, p. 15-31.

COTGRAVE, Randle, A Dictionarie of the French and English

Tongues [1610], Hildesheim, Georg Olms, 1970.

DACIER, André, Remarques critiques sur les oeuvres d'Horace avec

une nouvelle traduction~ Paris, Thierry et Barbin~ 1687.

DESPORTES, Auguste et M. Sommer~ Horace. Satires, Paris,

Hachette, 1863.

DESPREZ, Louis, Quinti Horatii Flacci Opera, 2 voL~ Paris,

F. Léonard, 1691.

Dl STEFANO, Giuseppe, Les Locutions en moyen français,

Montréal, CERES, 1991.

DORIGHELLO, Francisco, Q Horatius Flaccus. Selectis fere omnium

Interpretum, ac proecipue Dacierii et Sanadonis notis, et argumentis

illustratis, 3 vol., Padoue, 1780.

DUBOIS~ Jean, René IAGANE et Alain LEROND, Dictionnaire du

français classique: le XVIf siècle, Paris, Larousse, 1992.

FAIRCLOUGH, H. Rushton, Horace. Satires, Epistles and

Ars Poetica~ Londres/Cambridge, Massachusetts, William

Heinemann Ltd./Harvard University Press, 1955.

FURETIÈRE, Antoine, Dictionnaire universel [1690], Paris, SNLLe

Robert, 1978.

GENETTE, Gérard, Mimologiques, Paris, Seuil, 1976.

GRANDJEAN, Louis-Marius-Eugène, Dictionnaire de locutions proverbiales,

vol., Toulon, Imprimerie régionale, 1899, Il,

p. 160 et 1, p. 6.

GUIRAUD, Pierre et Pierre KUENTZ~ La Stylistique. Lectures,

Paris~ Klincksieck~ 1970.

HU GUET, Edmond, Dictionnaire de la langue française du seizième

siècle, 7 vol., Paris, Champion, 1925.

IMBS, Paul, Trésor de la langue française: dictionnaire de la langue

du XIX: et du XX' siècle (1789-1960), 16 vol., Paris, Éditions du

Centre national de la recherche scientifique, 1971-1994.

JAKOBSON~ Roman~ Essais de linguistique générale~ trad. Nicolas

Ruwet, Paris, Minuit, 1963.

LEJAY, Paul, éd.~ OEuvres d'Horace, Paris, Hachette, 1911

LITTRÉ, Émile, Dictionnaire de la langue française, 7 vol., Paris,

Pauvert, 1956-1957.

MONTREYNAUD, Florence, Agès PIERRON et François

SUZZONI, Dictionnaire de proverbes et dictons, Paris, Dictionnaires

Le Robert, 1989.

MUECKE, Frances, Horace. Satires, II, Warminster, Aris & Phillips,

OUDIN, Antoine, Curiositez françoises [1640], Genève, Slatkine

Reprints, 1971.

PATIN, M., éd. et trad., OEuvres d'Horace, Paris, Charpentier,

PEDRAZZANI, Jean-Michel, Dictionnaire des proverbes et maximes,

Paris, Chantecler, 1991.

PERRIN NAFFAKH, Anne-Marie, «Locutions et proverbes dans

les fables de La Fontaine», Proverbia in Fabula. Essays on the

Relationship on the Fable and the Proverb, éd. Pack Karnes,

Bern/Frankfurt am Main/ New York/Paris, Peter Lang,

, p. 285-94.

PINVERT, Lucien, éd., OEuvres complètes de Robert Garnier, 2 vol.,

Paris, Garnier, 1923.

REGNIER, Henri, éd., OEuvres de Jean de La Fontaine, 11 vol.,

Paris, Hachette, 1883-1892.

REY, Alain et Sophie CHANTREAU, Dictionnaire des expressions et

locutions, 4e éd., Paris, Dictionnaires Le Robert, 1993.

RICHELET, Pierre, Dictionnaire François [1679], Genève, Slatkine

Reprints, 1970.

ROBERT, Paul et Alain REY, Dictionnaire alphabétique et analogique

de la langue française, 9 vol., Paris, Le Robert, 1989.

RUDD, Niai, The Satires of Horace, Cambridge, Cambridge University

Press, 1966.

RUDDER, Orlando de, Ces Mots qui font du bruit, Paris, Lattès,

SOARE, Antoine, «"Le Corbeau et le Renard" ou la fugue en

/ra/ et/ ar/», Dalhousie French Studies, 42, 1998, p. 59-76.

TATILON, Claude, Sonorités et texte poétique, Montréal/Paris/

Bruxelles, Didier, 1976.

VERSAILLE, André, éd., Jean de La Fontaine. OEuvres. Sources et

Postérité d'Ésope à l'Oulipo, Paris, Éditions Complexe, 1995.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.