La signification historique des publications neuchâteloises de Pierre de Vingle

Jean-Francois Gilmont

Résumé


Neuchâtel en 1533. Une petite cité au bord du lac du même nom. Une cité qui cherche à suivre sa voie entre les volontés de son seigneur, la duchesse
de Longueville, Jeanne de Hochberg et les pressions de leurs puissants voisins, les redoutés seigneurs de Berne. Malgré de multiples liens de combourgeoisie avec diverses villes suisses, Neuchâtel ne fait pas partie de la confédération helvétique.[...]


Texte intégral :

PDF

Références


Ce texte a été rédigé en vue de la présentation faite à Montréal. C'est

une esquisse qui devrait être améliorée et corrigée en fonction de ce qui

a été dit durant le colloque. En outre, je devrais y ajouter les références

aux sources citées. Si un des collaborateurs du projet Vingle souhaite

une précision sur le texte, il peut me contacter par courriel.

Eugénie Droz, Gabrielle Berthoud et al (dir.),Aspects de la propagande

religieuse, Genève, Droz, 1957.

G. Berthoud, Antoine Marcourt, réformateur et pamphlétaire du «Livre

des marchans» aux placards de 1534, Genève, Droz, 1973.

Francis Higman, «Dates-clés de la Réforme française», Bibliothèque

d'humanisme et Renaissance, XXXVIII, 2, 1976, p. 237-247.

F. Higman, Lire et découvrir :la circulation des idées au temps de la

Réforme, Genève, Droz, 1998.

F. Higman, Piety and the People: Religious Printing in French, 1511-

, Aldershot, Scolar Press, 1996.

Jean-François Gilmont et William Kemp ( dir.),Le Livre évangéliqueen

français avant Calvin. Études originales, puhlication d'inédits, catalogues

d'éditions anciennes, Turnhout, Brepols, 2004.

Susan Baddeley,L'Orthographe française au temps de la Réforme, Genève,

Drox,1993,p.213-230.

S. Baddeley, L'Orthographe française au temps de la Réforme, ouvr. cité,

p.229.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.