L'acheminement vers la parole de la patmo de Christophe Tarkos

Félix-Antoine Lorrain

Résumé


Au propre ou au figure, toutes sortes de frontières bornent le travail de l'écrivain. Or la plus fondamentale, puisque constitutive, pourrait bien être celle qui délimite le « domaine » de la parole (écrite, en l'occurrence) par rapport à son « dehors » silencieux. À moins de se tourner vers d'autres formes d'art, l'écrivain est par condition contraint au « terrain » de la parole, sans quoi il se trouve face à une aporie : l'impossibilité de se fonder comme sujet écrivant. Dans son « champ » artistique, tout au plus peut-il s'« aventurer » le plus près possible de ses « confins » ou chercher à repousser ce qui était jusque-là considéré comme son ultime « limite ». Tel est le mandat que s'assigne parfois l'écrivain dans son écriture ; son usage radicalement singulier de la langue le classe alors parmi les poètes. [...]


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.