Bonnefoy et Shakespeare: la traduction comme vecteur de rencontre

Stéphanie Roesler

Résumé


Pour le poète français Yves Bonnefoy, la traduction de la poésie est essentiellement une rencontre avec un autre poète dans sa langue de poésie. Cette rencontre est possible à travers le texte lui-même car le poète est présent dans chacun de ses mots. Mais aller à la rencontre de la parole de l'autre c'est aussi aller à la rencontre de la langue dans laquelle il écrit et de la manière dont le poète a su la manier. Le texte original se révèle donc espace de rencontre avec un auteur et sa langue. Mais cette rencontre est-elle réellement possible ?

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.