Une réécriture crépusculaire : la synthèse meurtrière du genre romanesque de Manessier dans la Troisième Continuation du Conte du Graal

Julien Stout

Résumé


Laissé inachevé aux alentours de 1189 par celui que Françoise Pont-Boumez a tout récemment nommé « le père de la littérature européenne », le Conte du Graal (P), demier roman de Chrètien de Troyes, n'est jamais resté lettre morte. Au regard de la multitude de ses héritiers littéraires, musicaux et - plus récemment - cinématographiques, il incarne, plus que tout autre texte peut-être, la fertilité et la vivacité du genre romanesque.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.